menu

Li colon da m’ papa

Categorie: Français

Voici une tradition à Saint-Maur : une poésie de Jacques Warnier en wallon. Si comme moi, vous n’êtes pas de Liège, voici la version du papy d’un ancien élève et du papy de Stella.

Mi papa aveût-st-on colon,
On lêd vî mascråwé colon.
Ine vîreuse bièsse
Qu’il aveût trov’ èl rowe.

Mi mame n’inméve nin l’oûhê
Et I’oûhê n’inméve nin m’mame.

Li colon sûvéve mi papa
tot-avå l’mohone,
Lèyant, di timps-in-timps,
on p’tit souv’nîr po m’mame

Mi mame brèyéve…
Mi papa s’catchîve…
Li colon riyéve…

Ir, ça a pôr situ l’feûte!
Après ine « attaque en piqué »,
Il a lèyi s’souv’nîr
Djusse sol’tièsse di m’mame!
Ine tote novèle tièsse,
Qui riv’néve dèl cwèfeûse!

Mi mame brèyéve…
èle brêt co todi!

Mi papa s’catchîve…
i s’catche co todi!

Dji riyéve…
dj’a co todi må mès fèsses!

Li colon riyéve….
Oûy, nos magnans dè colon!

< SUIVANT L'appareil locomoteur - Le squelette L'appareil locomoteur - Le squelette

PRÉCÉDENT > Géographie - Les montagnes Géographie - Les montagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Voici la traduction de la poésie

    Mon papa avait un pigeon,
    un laid, vieux pigeon … tout « ridé ».
    Un animal têtu…
    Qu’il avait trouvé… dans la rigole !

    Ma maman n’aimait pas le pigeon !
    Le pigeon n’aimait pas ma maman !

    Le pigeon suivait papa
    partout dans la maison,
    laissant de temps en temps
    … un petit souvenir pour maman !

    Maman se fâchait,
    papa se cachait,
    le pigeon riait.

    Hier, ça a été terrible !
    Après une attaque en piqué,
    il a laissé son souvenir …
    juste sur la tête de maman,
    une toute nouvelle tête
    qui revenait de chez la coiffeuse !

    Maman s’est fâchée,
    elle crie encore …
    papa s’est caché,
    il se cache encore.

    J’ai ri.
    J’ai toujours mal aux fesses.

    Le pigeon a ri.
    Aujourd’hui, nous mangeons du pigeon !

ll